ALKPOTE x BLEDzer

Vous connaissez sûrement tous Alkpote, l’artiste venu du 91, rappeur trash aux multiples horizons, notamment auteur du non-moins controversé morceau « Bande de Putains de Sales Putes », nous a livré une interview des plus authentiques.

Il y a un mois exactement, l’Empereur nous faisait part de sa vision du rap, de l’ensemble de sa carrière, ainsi que son envie de mettre fin à celle-ci.

Nous avons rencontré l’artiste à Lyon, accompagné de DJ Weedim.

Cette interview devait être à la base une vidéo, mais à cause de problèmes techniques nous l’avons retranscrit par écrit.

La voici :

Ouss : Salam Alkpote, on est heureux de te voir aujourd’hui à Lyon, t’es déjà passé par là ?

ALK : J’ai fait trop de scènes à Lyon, c’est une ville que j’adore et j’y reviendrais autant de fois que possible.

Ouss : Dans 1 mois tout rond tu sors « l’ORGASMIXTAPE Vol.2 », on a déjà la tracklist.

Comment tu le sens ? Comment tu l’as travaillé ? D’après toi est-ce qu’elle va plaire ?

ALK : Le 11 Mai j’espère que tout le monde va aller à la FNAC soutenir ma nouvelle merde, je sais pas comment elle va être accueillie mais j’ai déjà balancé quelques tracks notamment celle avec Vald « Meilleur Lendemain » qui est aussi clipée, et j’ai que de bons retours pour l’instant.

 

Ouss : Y’a déjà quelques années t’as annoncé ta fin de carrière, c’est toujours d’actualité ? Pourquoi tu veux faire ça ? Et pour quand ?

ALK : Oui c’est toujours d’actualité, là je vais sortir l’ORGASMIXTAPE Vol.2 ensuite y’a un autre projet en préparation, ensuite je me retire complètement.

Pourquoi je veux me retirer ? c’est que je suis lassé, j’ai accompli ma mission dans ce rap, à un moment il faut savoir dire au revoir.

Ouss : Tu penses avoir changé quelque chose au rap depuis tes années d’activité ?

ALK : J’en ai aucune idée, c’est pas à moi de te le dire, mais j’ai l’impression de pas avoir été considéré à ma juste valeur par la majorité du public rap français, mais j’ai fait mon taf et c’est le plus important, maintenant j’ai des enfants, comme j’ai dit « c’est pas le temps qui passe c’est nous qui passons ».

Ouss : En attendant t’es toujours dans ce rap-jeu aujourd’hui, donc parlons rap.

Est-ce que t’assumes cette étiquette qui t’es collée au front, cette étiquette de rappeur qui boit et qui fume tout le temps ?

ALK : J’assume totalement le statut de rappeur défoncé, je peux pas écrire sans boire ni fumer, c’est une source d’inspiration pour moi et ça l’a toujours été, je peux à peine gratter un texte sans avoir roulé un truc ou bu quelque chose.

Ouss : Y’a un morceau de toi qui m’a marqué « La Crise » dans ton ORGASMIXTAPE Vol.1, un feat. avec Sidisid, on voit qu’il est aussi présent sur la mixtape que tu sors le 11 Mai.

Pourquoi lui ?

ALK : Sidisid c’est un amour, un amour de jeunesse, je l’adore ce mec, on se comprend sur tous les plans, j’adore ce qu’il fait déjà avec Butter Bullets, et lui seul. C’est vraiment un bon, et il sera toujours présent. Bientôt on mettra du vernis et des jupes ensemble, comme Young Thug, et on fera des clips. (rires)

Ouss : Tu penses quoi de ton public ?

Tu sais qu’il y a un effet de mode qui se créé autour de toi en ce moment ?

ALK : J’ai toujours eu un public assez mixte et de tout âge. Je sais pas si je regagne du public mais les gens qui commencent à me découvrir, je leur dis que c’est pas trop tard !

Y’a de l’engouement qui revient de la part de mon public, comme au début, ça fait chaud au cœur.

Ouss : C’est le retour de l’Empereur donc ?

ALK : Je suis le daron de tous ces rappeurs, faut pas l’oublier.

Y’a toujours eu qu’un Empereur et même quand je serais parti je le serais toujours.

Ouss : Tu peux nous dire quoi sur le Clip « Formule1 » qui a été retiré de YouTube ? Ça t’a touché ?

ALK : « Formule1 » c’est un clip qui a été enlevé d’Internet et qui a été renommé en je sais plus quoi. Ça m’a vraiment touché, j’ai pensé à ma liberté d’expression à ce moment là.

Ouss : C’est quoi tes influences en rap américain ?

ALK : C’est vague, mais je peux citer la Three 6 Mafia, ou encore Project Pat.

Ouss : La meilleure période rap, elle date de quand ?

ALK : Elle est pas encore passée, la meilleure période rap elle arrive, mais on n’a pas assisté à la meilleure des périodes niveau rap français, allez vous procurer « l’ORGASMIXTAPE Vol.2 » le 11 Mai et on s’en approchera à grands pas !

Ouss : Y’a un bouquin qui va sortir sur ta vie apparemment, tu t’es mis dedans ou pas encore ?

ALK : T’as l’air bien renseigné (rires) ! Y’a quelques mecs qui écrivent un livre sur ma carrière, j’ai pas encore vu ce qu’ils avaient fait mais je vais y jeter un œil et si c’est du solide je vais y insérer mes propres lignes.

Ouss : Certains te décrivent comme le plus grand lyriciste français. Comment tu le prends ?

ALK : Je m’en contente (rires). Plus sérieusement ça me fait plaisir, j’ai travaillé dur et je travaille toujours pour ça, c’est pas l’avis de tout le monde, mais peu m’importe.

Ouss : On a vu qu’OKLM.com a partagé un live report de ton concert à La Boule Noire, c’était comment ?

ALK : C’était le feu, on a fait monter Lucifer sur scène à la Boule Noire, Satan était parmi nous.

C’était l’enfer.

Ouss : T’écoutes quoi en ce moment ?

ALK : J’écoute pas mal Young Thug ! Une vraie crapule ce mec, rien que son nom « jeune voyou », qui s’appelle comme ça en France ?(rires).

J’adore ce genre de rappeur asexué, qui met du vernis, comme je t’ai dit je vais sûrement faire pareil (rires). J’ai vu sa nouvelle cover, il est nu avec un simple bandana. C’est lourd. (Rires)

Ouss : T’as écouté le leak de D.U.C. de Booba ?

ALK : Je vais pas te cacher que j’ai écouté le featuring avec Lino, et celui avec Future, j’ai trouvé ça lourd.

Ouss : Tu fais toujours payer tes feats 1500?

ALK : Parfois plus, c’est un minimum.

Ouss : T’aimes bien le côté verbeux et populaire de Le Pen ?

ALK : J’adore ce caractère. Mais j’aime pas le Pen.

Ouss : T’es plutôt Statham ou Stallone ?

ALK : Statham même mort on se rappellera de son crâne chauve, mais Stallone c’est une légende.

Je préfère Stallone. J’aime bien Van Damme aussi, ce kickboxer sous coke, Van Damme j’adore ! (Rires)

Ouss : Real ou Barça ?

ALK : Real, trop de légendes y sont passées.

Ouss : Club Africain ou Espérance de Tunis ?

ALK : Espérance.

Ouss : T’es d’où en Tunisie ?

ALK : Près de la frontière algérienne, mais j’ai une maison à Tunis et je vais un peu partout.

Ouss : Leila Bekhti ou Eva Mendes ?

ALK : (hésitation) Leila Bekhti !

Ouss : Heineken ou Kronenbourg ?

ALK : Heineken.

Ouss : Temps Mort ou le Code de l’Honneur ?

ALK : Booba, Temps Mort.

Ouss : Hitler ou Staline ?

ALK : Hitler, direct ! J’adore le mec. J’aime peut-être bien plus que le personnage…(rires)

Ouss : Les Soprano ou The Wire ?

ALK : Les Soprano, c’est la mafia.

Ouss : Cortex ou Morsay ?

ALK : Cortex, c’est mon voisin au quartier lui.

Bisous à Morsay quand même.

Ouss : Valls ou Sarko ?

ALK : Sarko, Valls c’est une merde, il se fait tenir par les couilles par sa femme sioniste.

C’était le maire de ma ville avant, mais je préfère Sarko, même si c’est une crapule aussi.

Les Rolex, les putes, ça m’inspire plus.

Ouss : Crasse ou luxe ?

ALK : Luxe, c’est quoi cette question frère.

Ouss : Mosquée ou chicha ?

ALK : Mosquée.

Ouss : Couscous ou choucroute ?

ALK : Couscous, j’ai jamais mangé de choucroute.

Ouss : Mayweather ou Pacquiao ?

ALK : Pacquiao !

L’ORGASMIXTAPE Vol.2 est disponible partout depuis aujourd’hui.

Dj Weedim
DJ WEEDIM

Photos : @bicobryant

Interview : @ousszer

#BLEDzer

Commentaire sur “ALKPOTE x BLEDzer”

Les commentaires sont fermés.